03 octobre 2017

Attaque de Marseille: Les Constructifs demandent une mission d’information

L’Assemblée nationale vote aujourd’hui le projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme. Nous, députés Les Constructifs, comptons voter ce texte ; mais notre responsabilité, en tant que représentants de la Nation, est également de contrôler l’application des lois et l’évaluation de la législation et des politiques publiques.

L’homme qui a tué deux femmes dimanche à la gare de Marseille, un étranger en situation irrégulière, avait été interpellé ou condamné sous sept identités différentes depuis 2005, et mis en garde à vue samedi soir à Lyon pour vol à l’étalage, avant d’être relâché. Il n’avait pas pu être placé en centre de rétention après son arrestation à Lyon pour deux raisons : le centre de rétention administrative local était saturé et la personne en préfecture chargée de signer l’obligation de quitter le territoire était absente.

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a saisi ce lundi l’Inspection générale de l’administration qui devra rendre ses conclusions sous une semaine. Plus largement, le groupe Les Constructifs compte demander une mission d’information sur la vérification d’identité, la rétention administrative et les décisions d’éloignement. Ce triptyque permettra d’appréhender dans toutes ces dimensions les éventuels dysfonctionnements qui ont pu avoir lieu et d’en tirer des propositions pour améliorer les dispositifs actuels.